L’Institut de Technologie du Commerce (ITC) a été créé en 1970 sur le site de Ben Aknoun (11 chemin Mokhtar DOUDOU) et placé sous la tutelle du Ministère du Commerce. La contribution de l’ITC s’est manifestée par un nombre conséquent de cadres formés au profit de différents secteurs d’activité. A l’époque, l’ITC assurait les missions suivantes :
- formation de cadres de gestion commerciale, CGC en 3 ans pour des stagiaires de niveau de terminale ;
- formation d’inspecteurs principaux du commerce, IPC en 4 ans, pour les titulaires d’un baccalauréat ;
- formation spécifique de courte durée pour les entreprises du secteur économique.
- la réalisation et le développement des travaux de recherche dans le domaine commercial,
- l’intervention à titre de conseil auprès des entreprises.
L’ITC fut transformé en Institut National de Commerce (INC) en août 1983 et est resté sous la tutelle administrative du ministère du commerce et celle pédagogique du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en tant qu’INFS (Institut National de Formation Supérieure) ; il y a gagné de nouvelles missions à savoir :
- formation supérieure avec notamment la licence es sciences commerciales et ses trois spécialités (Commerce international, Marketing, Management) qui s’est adressée aux titulaires du baccalauréat ayant réussi le concours d’entrée ; le Magister (sur concours aux détenteurs d’une licence dans les mêmes trois spécialités) ; la PGS (post-graduation spécialisée),
- recyclage et perfectionnement des cadres d’entreprises, par le biais de la formation continue (adaptée aux besoins qualitatifs des opérateurs économiques),
- recherche grâce à la revue des sciences commerciales et aux conférences thématiques des « Lundis de l’INC ».
Les formations et recherches assurées au sein de cet établissement ont valu à d’anciens étudiants de l’INC d’être recrutés en tant qu’enseignants permanents ce qui a permis de perpétuer les traditions en matière d’éducation active testées dans les années 1970 par les VSNA français (Volontaires de Service National Actif) qui ont formé le gros des enseignants de cet institut. La formation se déroulait principalement en langue française, les langues arabe et anglaise venant en appoint tandis que les langues espagnole, allemande et italienne ont été introduites dans le cursus. Les étudiants étaient soumis à deux stages durant leurs études et devaient soutenir un mémoire en quatrième année pour obtenir leur diplôme.
La pédagogie et les activités de recherche étaient placées sous l’autorité d’un Conseil pédagogique qui comprenait sept environnements (langues, techniques quantitatives et informatique, économie, droit, marketing, management, comptabilité). Sur le plan de la coopération, l’INC a reçu plusieurs dizaines d’étudiants issus de l’Afrique francophone et lusophone ainsi que du Maghreb ; un certain nombre d’entre eux ont figuré parmi les majors de promotion.
En 1994, le 19 mai exactement (journée nationale de l’étudiant) a été créée au sein de l’INC l’association Start composée d’étudiants et d’enseignants de cet institut et dont la devise a été « Libérons les énergies ». Start s’est impliquée dans diverses activités : culture, humanitaire, tourisme solidaire, loisirs (concerts). Sa revue est intitulée « Carpe diem ». Les sportifs de Start ont participé de 1994 à 2013 au nom de leur institut dans différents sports au T5B (Tournoi des cinq ballons) qu’organise chaque mois d’avril l’école française de commerce de l’ESSEC de Paris.
En juin 1995, un arrêté interministériel porta création de trois annexes de l’Institut National de Commerce à Adrar, Metlili (Wilaya de Ghardaia) et El Oued. Ces annexes avaient pour objet la formation des étudiants de la région du Sud de l’Algérie conformément aux programmes d’enseignement de l’INC. Après quelques années de fonctionnement, ces annexes ont été rattachées à des centres universitaires des wilayas respectives.
A partir de février 1998, le pouvoir de tutelle administrative sur l’Institut National de Commerce a été transféré du ministère du commerce à celui de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (qui avait déjà la tutelle pédagogique). Ce transfert s’est soldé par une perte d’autonomie de l’INC (plus de recrutement par voie de concours).
En août 2000, l’INC a été transformé en Institut National d’Enseignement Supérieur. Par la suite, en juillet 2008, l’Institut National de Commerce fut transformé en école hors université sous la dénomination d’« Ecole Nationale Supérieure de Commerce (ENSC) ». Ce nom ne répondant pas aux attentes du corps enseignant, en octobre 2009, la dénomination de l’ENSC a été modifiée en Ecole des Haute Etudes Commerciales, avec l’acronyme de HEC Alger. Le 8 décembre 09 a été adopté officiellement le logo de Hec Alger ainsi que sa devise : "Entreprendre et Innover". L’école a été habilitée à la formation doctorale et à la date de son transfert vers le site de Koléa (pôle universitaire) en septembre 2014, une vingtaine de thèses avaient été soutenues et une centaine était en cours.
En 2011 ont vu le jour deux laboratoires de recherche au sein de Hec Alger : MARKETIC (marketing et TIC) et PERMANAN (management et ressources humaines).
Le système de recrutement a été modifié : les bacheliers passaient d’abord par des classes préparatoires régionales (5 en tout) avant de rejoindre après deux ans d’étude l’une des grandes écoles de gestions suite à un concours national. A la rentrée 2015-2016, des classes préparatoires intégrées ont vu le jour au sein de Hec Alger. Les premières promotions du Doctorat du LMD ont été recrutées en septembre 2014. En septembre 2016, Hec Alger possédait quatre formations doctorales différentes avec pour la première fois en Algérie un doctorat en « Management et marketing du sport » organisé en partenariat avec le Comité Olympique et Sportif Algérien. Six doctorants suivront une formation multiforme pendant trois ans dans le domaine du sport.
En tout, l’Ecole a donc connu quatre dénominations :
21 avril 1970 : Institut de Technologie du Commerce (ITC)
06 août 1983 : Institut National de Commerce (INC Alger)
14 juillet 2008 : Ecole Nationale Supérieure de Commerce (ENSC)
12 octobre 2009 : Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC Alger)
Anciens directeurs ITC-INC-HEC : M. Aouidad, M. Mokrani, M. Zerrouki, M. Abdelkrim Lakhal, M. Réda Bestandji, M. Kamel Yaich, M. M’hamed Boukhalfa, M. Abdeldjebar Kebab, M. Messaoud Tafiani, M. Abdelmadjid Mesbah, M. Farouk Saim, M. Mohamed Berrag, M. Rachid Alliouche, M. Abdesselam Saadi et M. Houari Tigharsi
Directeur actuel et président du CS : Nacer Daddi Addoun
Directeurs de laboratoires :
Marketic : Abdennour Nouiri
Permanan : Azzedine Kerkoub
Anciens présidents du conseil pédagogique-scientifique : M. Abdennour Nouiri, M. Sebti Boughachiche, M. Abderrezak Bahamed, M. Abdelhamid Berchiche, M. Smain Chabani et M. Abdesselam Saadi.
Les professeurs :
Ali Toudert Abdallah
Bahamed Abderrezak
Bakouche Sadek
Chabani Smain
Chenoufi Nourredine
Djebari Kamel
Djemaa Hassiba
Hammoutène Ali
Nouiri Abdennour
Souak Arezki
Présidente de l’association Start (créée le 19 mai 1994) : Ryma Kadri.
Numéros de téléphone : 213 (0)24 38 00 35 à 39
Site : www.hec.dz
FB : https://www.facebook.com/groups/HEC.ALGER/
https://www.facebook.com/HEC-Alger-ex-INC-977493269003572/